Tribu, un studio qui fait rimer yoga et café

Cela fait une poignée de mois que Margaux et Léa ont ouvert le Studio Tribu à quelques pas de la Plaine. Lieu de vie articulé autour de la pratique du yoga, les deux sœurs en ont rêvé pendant plusieurs mois et grâce à une campagne de crowdfunding brillamment réussie, elles ont pu prendre le temps de réaliser ce lieu à leur image : raffiné, coloré et chaleureux. 

Ce studio est pensé comme un espace dans lequel on se sent bien : à la fois coffeeshop à la sélection soignée (café issu du torréfacteur marseillais Corto, kombucha 100% phocéen de Tisse et pâtisseries gourmandes faites maison), espace de soins avec profusion de massages et de pratiques thérapeutiques, boutique éthique et enfin salle de yoga, Tribu est protéiforme. 

On y retrouve des classes de plusieurs typologies de yoga, allant des plus classiques – Vinyasa débutant ou avancé, Hatha, Yin, pré-natal – aux plus expérientielles – Kirtan, cérémonies du cacao, séances de sophro-astro. La salle d’un blanc immaculé est agréable et propice à la détente, et peut accueillir une quinzaine de personnes, ratio idéal. Niveau prix, Margaux et Léa ont mis un point d’honneur à ce que les séances restent accessibles, et proposent ainsi des abonnements aux tarifs raisonnables. 

Les maxi plus : une salle de pratique lumineuse de jour, qui se pare d’un ciel étoilé quand le soleil décline, avec un système son de qualité.

Studio Tribu, 90 rue Saint-Savournin – 13001 Marseille
+ d’infos sur leur page Instagram, ou la plateforme de réservation BSport

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Longtemps, le monde de la mie et des miettes à Marseille fut tristoune, saupoudré de levure chimique et peuplé de...
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Nichée en contrebas du parc Longchamp, la boulangerie Boni a délivré les habitants des 5 Avenues de la baguette industrielle....
Petite remontée dans le temps pour une grande descente sous-marine avec Matthieu Mas qui nous raconte l'improbable histoire du téléscaphe,...
Longtemps, le monde de la mie et des miettes à Marseille fut tristoune, saupoudré de levure chimique et peuplé de...
Quand on salive un apéro viandard arrosé de vins bien faits, c’est le nom de Carnage qui nous revient sans...
Si Marseille était une couleur, ce serait le jaune. Couleur soleil, couleur chaine en or qui brille. Vendredi 19 avril,...
Synthés, machines et guitare. Des textes en français. Le multi instrumentiste, connu aussi sous le nom de Charles Sinz, vient...
Retour en haut