Mixed-Border à la Friche

Mixed-Border, l'exposition de photographies et de vidéos de l'École nationale supérieure de la photographie d’Arles a été vernie le 30 août à la Friche. La sélection d’oeuvres de jeunes talents (promotion 2014) visible jusqu'au 26 octobre mérite que vous vous y attardiez, en tout cas nous c'est ce qu'on a fait !

Mixed-Border, l’exposition de photographies et de vidéos de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles a été vernie le 30 août à la Friche. La sélection d’oeuvres de jeunes talents (promotion 2014) visible jusqu’au 26 octobre mérite que vous vous y attardiez, en tout cas nous c’est ce qu’on a fait ! 

Mixed-border est une proposition de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles (ENSP) qui réunit les travaux photographiques et vidéos de 26 jeunes talents de la promo 2014. Le titre est emprunté à la botanique anglaise, à certaines plate-bandes où se mêlent des plantes dans un joyeux fouillis qui donne à chacune sa place. L’idée est donc bien de rendre compte de la mixité des genres, entre analogique et argentique, photographie et vidéo, tout en respectant la visibilité individuelle de chaque projet.

L’exposition est en quatre parties : la première interroge l’intimité et le quotidien des auteurs, la deuxième nous plonge dans une forme d’intériorité du paysage en relation avec l’environnement qu’il décrit. La troisième partie évoque la construction du réel, héritage d’une histoire récente souvent violente, ou de façon plus ironique, en réalisant des fragments d’objets qui nous amènent au seuil de la fiction, thème de la quatrième partie. L’exposition commence ainsi avec les photographies en noir et blanc très intimistes d’Anouck Asathal pour se terminer avec les photographies délirantes d’un village de Schtroumpfs à taille humaine de Camille Sonally. En chemin, on aperçoit les oeuvres trash de Santiago Torres ou le joyeux bordel d’une yourte immortalisée par Leïla Pereira.


Commissariat : Anne Cartier-Bresson, Conservatrice générale du patrimoine, directrice de l’atelier de restauration et de conservation des photographies de la ville de Paris.
Lieu : la Friche Belle de Mai, 41 rue Jobin,  Marseille –  Tour Panorama  3ème étage
Du dimanche 31 août au dimanche 26 octobre 2014
Du mardi au dimanche de 13h à 19h

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
Retour en haut