Chez Leticia Zica

Leticia, c’est une de ces personnes qui irradie de chaleur et de soleil, et l’on ne parle pas seulement de son accent chantant tout droit venu du Brésil. Forte d’une formation mode et d’une sensibilité particulière pour les beaux tissus et objets, elle arrive en France en 2017 avec la ferme intention de faire rayonner son pays à Marseille.

Quelques années plus tard, elle démarre une boutique en ligne sur laquelle elle propose une sélection d’objets et de vêtements issus de l’artisanat brésilien qu’elle chérit tant, trop peu représenté en France : celui que l’on retrouve dans des petits villages reculés, gardiens des savoirs-faire traditionnels tels que le travail de la broderie, les bijoux minutieux et le fait-main, le tout majoritairement créé par des femmes. Aidé par sa maman restée de l’autre côté de l’Atlantique, elle fait régulièrement acheminer des valises entières de trésors d’artisanat glanés ça et là. 

En juillet dernier, Leticia ouvre enfin sa boutique dans une rue charmante du Panier, dans laquelle elle fait également le choix de présenter des pièces de seconde main qu’elle chine elle-même, ainsi que la mise en avant de créatrices locales, comme la superbe marque Engagés Engagées. Fidèle à son pays de cœur, Leticia s’évertue aussi à créer un véritable réseau d’artistes et de personnes expatriées du Brésil et habitant à Marseille, en exposant leur travail dans sa boutique à l’instar de l’atelier_cor_cura. N’hésitez pas à y faire un tour, guidé·e·s par de chaudes notes de Bossa Nova.

Chez Leticia Zica, 10 rue de l’Évêché – 13002 Marseille

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Longtemps, le monde de la mie et des miettes à Marseille fut tristoune, saupoudré de levure chimique et peuplé de...
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Nichée en contrebas du parc Longchamp, la boulangerie Boni a délivré les habitants des 5 Avenues de la baguette industrielle....
Petite remontée dans le temps pour une grande descente sous-marine avec Matthieu Mas qui nous raconte l'improbable histoire du téléscaphe,...
Longtemps, le monde de la mie et des miettes à Marseille fut tristoune, saupoudré de levure chimique et peuplé de...
Quand on salive un apéro viandard arrosé de vins bien faits, c’est le nom de Carnage qui nous revient sans...
Si Marseille était une couleur, ce serait le jaune. Couleur soleil, couleur chaine en or qui brille. Vendredi 19 avril,...
Synthés, machines et guitare. Des textes en français. Le multi instrumentiste, connu aussi sous le nom de Charles Sinz, vient...
Retour en haut