Rencontre avec Sarah Espeute, la créatrice d’Œuvres Sensibles

C'est en brodant des coussins bouquets et des rideaux aux rosiers grimpants pour son appart marseillais que l'idée de réaliser des objets trompe l’œil a germé dans la tête de Sarah Espeute. C'était il y a trois ans. Depuis, la jeune femme a ouvert son atelier-boutique à deux pas de la Canebière à Marseille. Et ses œuvres sensibles font un carton partout dans le monde!

La raison de cette success story ? Une sensibilité créative au service d’un design épuré, le choix des tissus anciens, et une façon de grandir soucieuse du bien être des artisans qui l’entourent. Une délicatesse et un savoir-faire qui nous a amené tout droit dans son atelier, à sa rencontre. Voici l’interview de Sarah Espeute !

– Clara : Brodeuse, artiste, artisane, designeuse… Comment te présentes-tu ?
– Sarah : Je me définis plutôt comme une designer et artiste à la fois. J’aime créer des objets avec ma sensibilité artistique. Je ne réponds pas uniquement à un besoin ou à une fonctionnalité, c’est surtout une vision que j’exprime, un univers, des émotions.

– C. : Quelle est ta première source d’inspiration ?
– S. : On me pose souvent cette question, mais c’est compliqué d’y répondre. Je dirais tout, ça peut être un film, un village, une église, un moment, un livre, un objet, une peinture… J’emmagasine plein d’images qui se mélangent par la suite et qui s’expriment plus tard sous forme d’idées.

– C. : À quel moment as-tu réalisé qu’il y avait un réel engouement pour ton projet ?
– S. : Instantanément, dès la première nappe trompe-l’oeil ! Les réactions ont été directes et sincères, comme des coups de cœur. Ce qui me touche le plus c’est que cette nappe parle à tous les âges et qu’elle éveille des souvenirs à travers la broderie faite à la main. C’est une vraie pièce émotionnelle, une œuvre sensible ;)

– C. : Aujourd’hui, tu gères toute une équipe. Qui sont les personnes qui travaillent avec toi ?
– S. : Oui, j’ai développé en 2 ans un atelier de production et de création avec une équipe de trois personnes en CDI à temps partiels. Pour les broderies, ce sont des personnes indépendantes que j’ai formées et qui gardent une liberté sur leur planning. Une amie m’a aussi rejointe pour développer la partie digitale et le marketing.

– C. : Ton atelier et ta nouvelle boutique sont à deux pas de la Canebière. Quel est ton rapport à Marseille. Tu as des adresses favorites ?
– S. : Marseille c’est un cadre à tout cela, une ambiance quotidienne même ! L’atelier est entièrement vitré, le passant voit tout ce qui se passe à l’intérieur et inversement, nous voyons la vie de la rue. Cette transparence a créé une proximité avec les gens du quartier, ils voient comment on travaille et ça les amuse. Dans notre quartier, on aime bien aller à la sandwicherie Limon, au nouveau tiers-lieu culinaire & anti-gaspi Plan de A à Z, aussi celui de la Casa Consolat, j’aime également beaucoup le Comptoir Dugommier pour son ambiance bistrot et de l’autre côté, vers le Cours Julien et le quartier de la Plaine, il y a la cave à vin La Passerelle, juste à côté, Chez Gilda pour manger des tapas et puis tant d’autres si on remonte vers Notre Dame du Mont.


Œuvres Sensibles
30 rue Mazagran 13001 Marseille.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Maisons d'art, bastides anciennes avec vue mer ou hôtel-restaurants aussi beaux que bons. Voici 10 adresses de choix où séjourner...
En plein festival international de mode, de photographie et d'accessoires à Hyères, Magalie Guérin – directrice adjointe à la Villa...
Depuis 5 ans, Marine Crousnillon est fondatrice de La Fabriquerie avec Pierre Giannetti et Sandi Despierres. À nos questions qui...
Le week-end du 25 au 27 novembre, la galerie et chambre d'hôte La Traverse, située à Malmousque, ouvre ses portes...
Longtemps, le monde de la mie et des miettes à Marseille fut tristoune, saupoudré de levure chimique et peuplé de...
Quand on salive un apéro viandard arrosé de vins bien faits, c’est le nom de Carnage qui nous revient sans...
Si Marseille était une couleur, ce serait le jaune. Couleur soleil, couleur chaine en or qui brille. Vendredi 19 avril,...
Synthés, machines et guitare. Des textes en français. Le multi instrumentiste, connu aussi sous le nom de Charles Sinz, vient...
Retour en haut