10 adresses où dormir à Marseille

Maisons d'art, bastides anciennes avec vue mer ou hôtel-restaurants aussi beaux que bons. Voici 10 adresses de choix où séjourner à Marseille.

Le Pavillon Southway : séjourner dans une maison-œuvre

À quelques encablures de la Cité Radieuse, Emmanuelle Luciani a transformé cette maison des années 1880 en un lieu unique, signature du Southway Studio. À la fois maison d’art, lieu de résidence d’artistes et chambre d’hôtes. On entre ici dans une maison-œuvre, chaleureuse et incarnée, ouverte à celles et ceux qui aspirent à un séjour singulier.
> Lire l’article complet sur le Pavillon Southway

Pavillon Southway © Stéphanie Davilma

La Traverse : chambre d’hôtes et galerie d’art à Malmousque

C’est à Malmousque que Catherine Bastide a ouvert La Traverse. Galerie d’art, lieu de culture et de design, et chambre d’hôtes, cette maison entièrement rénovée en 2020 par l’agence d’architectes de Marion Bernard abrite au dernière étage une chambre d’hôtes aménagée par le collectif Laissez Passer. Une pépite avec vue mer pour les amoureux de design.

Les chambres de la Relève : un hôtel-restaurant en plein cœur du 7e

Après plusieurs années à attirer tout Marseille à l’heure du déjeuner ou de l’apéro dans la rue d’Endoume, la Relève ouvre son hôtel dans les étages supérieurs du même immeuble. Deux chambres par étage avec une déco signée Maison Honoré qui revisite avec créativité et finesse les codes des années 50.

Chambre bleue de la Relève © Olivier Amsellem

Jogging Houses : de Samena à la Cité Radieuse

À Samena, quartier à l’extrême Sud de Marseille en bordure des Goudes, Olivier Amsellem – fondateur de Jogging – a réhabilité une maison à 50 mètres de la mer dans le plus grand respect du site qui fut autrefois industriel et populaire. Une réalisation au long cours pour une réalisation pleine de finesse.

Jogging Samena © Olivier Amsellem

À la Cité Radieuse, la chambre Jogging Le Corbusier s’inscrit dans la suite logique des lieux imaginés par Olivier Amsellem. Respect du patrimoine architectural, du mobilier chiné par Olivier, et un room-service hyper-quali préparé avec les produits de l’épicerie de Jogging.

Jogging Cité Radieuse © Olivier Amsellem

Le Cabanon de Malmousque

Cette adresse est de loin la plus confidentielle de la sélection. Marie Veidig, jeune trentenaire marseillaise qui connait Malmousque comme sa poche pour y avoir grandit, a aménagé avec goût cette petite maison à deux pas de la mer. Réservation seulement en mp sur son compte Instagram !

Le cabanon de Malmousque © Victoire Pinel

Tuba : le spot des Goudes s’agrandit et inaugure sa villa

En plus de son restaurant et de ses 5 chambres ouvertes il y a 4 ans, et après à avoir ouvert son rooftop Bikini l’année dernière, c’est désormais un nouvel étage pensé pour accueillir une famille ou des amis avec trois nouvelles chambres de luxe que Tuba inaugure cet année avec toujours l’architecte marseillaise Marion Mailaender.

La Villa © Tuba club

Un mas provençal en plein centre-ville

Passionnés de savoirs-faire traditionnels, les propriétaires du Mas en ville ont fait appel à des compagnons-bâtisseurs « l’Atelier de la Pierre », pour restaurer et transformer un immeuble situé en plein centre-ville de Marseille, en véritable mas provençal hébergeant 11 chambres d’hôtes et une piscine ombragée par un patio.

Casa Ortega : une maison d’hôtes

Déco chinée au fil du temps dans les 5 chambres, accueil chaleureux et emplacement très central dans une rue en face de la gare St Charles, la Casa Ortega est une maison d’hôtes de caractère, réellement incarnée.

Villa Souvenir : une vue dingue

Perchée en haut de la colline du Roucas-Blanc, la Villa Souvenir est une bâtisse construite dans les années 1840 qui surplombe la mer. À louer dans son intégralité, avec 5 chambres, piscine, hammam et jardin méditerranéen, cette adresse entre clairement dans la catégorie grand luxe !

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
C'est la bonne nouvelle de mars qui vient contredire cette idée reçue selon laquelle tous les festivals ont lieu l'été....
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
C'est la bonne nouvelle de mars qui vient contredire cette idée reçue selon laquelle tous les festivals ont lieu l'été....
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Retour en haut