Marseille l’été, avec Kim Ellen

Il n’est pas rare de croiser des peaux tatouées par ses soins sur les plages de Malmousque ou à la Plaine. Rien de plus normal: cela fait plus de 7 ans que Kim Ellen manie le pistolet et l’encre avec brio.

Après des études de design graphique à Aix-en-Provence, Kim se tourne rapidement vers le tattoo en s’entraînant d’abord sur elle-même, puis sur son homme et ses plus fidèles ami·e·s. Au fur et à mesure des années, et de ses passages remarqués aux studios BlackCharter et Workers Tattoo, elle affirme un style teinté de sensualité noire et de douceur esthétique. Ses dessins, toujours empreints de romantisme et de mélancolie, représentent majoritairement des femmes fortes en posture de puissance.

Depuis un an, Kim a co-fondé avec La Lolita du Crime Dog Days Tattoo, un salon à l’image de ses créatrices: un cocon élégant et raffiné, dans lequel se passe pléthores de propositions allant d’événements ponctuels, flashdays, expositions, en passant par la venue de guests trié·e·s sur le volet.

Si elle n’est pas en train de dessiner dans son salon, on peut retrouver Kim au détour d’une salle de boxe du Vieux-Port ou en train de se dandiner sur le toit-terrasse de la Friche la Belle de Mai avec sa famille du Metaphore Collectif.
On découvre son été marseillais en 15 questions :

Ton quartier de jour
Vauban

Et ton quartier de nuit
Mon lit

Ton moment préféré de la journée
La fin de journée et encore mieux le petit apéro avec les copains. On se rend souvent vers la place Estiennes D’Orves, animée et pratique pour tous·tes se retrouver.

Ce qui t’inspire
Les tableaux du XVI, XVII et XVIIIème siècle, l’univers de Simone Rocha et Gucci, les vieilles planches de botaniques, les ornements de Jacques Hurtu ou Étienne Carteron, le verre de Murano…

Une couleur
Le noir

Une musique
Prodigal Self – Eartheater

Un livre
Pensées pour moi-même – Marc Aurèle 

Une bonne habitude
Le sport le matin avec ma coach Lou à Ringle Boxe

Et une mauvaise
Le chocolat

Un restaurant
Le République, sur la place Sadi Carnot, un restaurant qui propose du bon et du beau dans un superbe écrin. Ça reste accessible pour la qualité de leurs assiettes, et en plus de ça, l’équipe est super sympa.

Un besoin de sport
Reprendre la danse

Une virée en dehors de Marseille
Les villages provençaux des Alpilles 

Une envie tenace
M’exercer à la peinture à l’huile

La tenue que tu ne quittes plus 
T-shirt, short, Birkenstock 

Un·e artiste à suivre
les ami·e·s du studio Bortkletlend

 


Dog Days Tattoo : 40, rue Saint-Jacques – 13006 Marseille

Le République : 1, place Sadi Carnot – 13002 Marseille

Suivre Kim Ellen sur Instagram
Suivre Dog Days Tattoo sur Instagram

Propos recueillis par Laure Cohen pour Les Marseillaises.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...
Do you know la campagne Pastré ? Ce sont 112 hectares de nature entre la Pointe rouge et Marseilleveyre, aux...
“Prendre un caféˮ. Une expression si quotidienne et pourtant si complexe. Certaines adresses donnent à cette formule ses lettres de noblesse....
Longtemps, le monde de la mie et des miettes à Marseille fut tristoune, saupoudré de levure chimique et peuplé de...
Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
Du printemps 2024 à l’automne 2026, le bateau-musée de la Fondation Art Explora voyagera dans 15 pays en Méditerranée. Prochaine...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...
S’il y a bien un bistrot qui fait vibrer le boulevard Chave, c’est celui du numéro 139 ! Ici on...
Retour en haut