Ici Nougaro avec Grégory Montel et Lionel Suarez, de Charif Gattas

Grégory Montel dans la peau de Nougaro au théâtre des Bernardines

Quelques jours avant la première, nous avons eu la chance d'être invitées par Les Théâtres à rencontrer Grégory Montel. Depuis trois ans, l'acteur est revenu vivre à Marseille. Et c'est à Marseille aussi, sur les planches des Bernardines, qu'il renoue avec son premier amour : le théâtre. Il nous raconte Ici Nougaro et ses dernières découvertes à Marseille.

Depuis quelques semaines, le théâtre des Bernardines s’active autour de la pièce Ici Nougaro, co-créée par un trio talentueux : l’acteur et comédien Grégory Montel, son ami de longue date et metteur en scène Charif Ghattas, et le musicien émérite Lionel Suarez.

Quelques jours avant la première, et alors que toute l’équipe s’affaire aux derniers préparatifs, nous avons eu la chance d’être invitées par Les Théâtres à rencontrer Grégory Montel. Depuis trois ans, l’acteur que nous connaissons tou·te·s pour avoir joué Gabriel dans la série Dix pour cent aux côtés de Camille Cottin, est revenu vivre à Marseille. Et c’est à Marseille aussi, sur les planches des Bernardines, qu’il renoue avec son premier amour : le théâtre. Il nous raconte la genèse de Ici Nougaro et le plaisir qu’il prend à travailler avec ses amis. Un entretien très cool qui annonce un spectacle vibrant et poétique pour lequel nous vous faisons gagner deux places dès dimanche 15 janvier sur Instagram ! L’occasion aussi d’en savoir un peu plus sur sa façon de vivre à Marseille et sur ses dernières découvertes.

– Comment est venue l’idée de « Ici, Nougaro » ?

J’aime beaucoup Nougaro, depuis longtemps. Pour sa musique, mais pas seulement. Pour ce qu’il incarne, pour son côté occitan, et même pour son physique. J’aime sa colère, les nuances qu’il opère en permanence dans la vie. Outre ses musiques que j’adore, j’aime l’être qu’il est. Il est tout sauf tiède, c’est ça qui me plait. Et ça fait très longtemps que je n’avais pas refait de la scène. J’en ai parlé à mon ami Charif Ghattas avec qui j’avais travaillé 17 ans auparavant et il a commencé lui aussi à s’intéresser au personnage. Il a décidé d’écrire une pièce qui s’appelle Ici Nougaro et qui raconte la trajectoire d’un homme – un sosie de Nougaro – qui est dans une phase très compliquée de sa vie. C’est évidement un looser, mais même plus que ça. C’est un homme profondément déclassé. Quelqu’un qui n’a plus sa place et qui va se raccrocher à la figure tutélaire de Nougaro pour essayer de retrouver goût à la vie. C’est un long poème musicalisé – merveilleusement musicalisé par Lionel Suarez qui est un génie absolu, de l’accordéon et de la musique en général.

– Vous êtes tous les deux sur scène, Lionel et toi, ça se passe comment ? Tu chantes ?

Je suis avec Lionel sur scène mais je ne veux pas en dire trop… Je chante un petit peu mais je ne suis pas un chanteur. On s’est amusés avec Lionel, il a créé une bande sonore à la fois originale et de reprises de Nougaro. Je crois que c’est très beau… Évidement, on essaie d’y injecter de la comédie et une histoire intéressante. Pour moi, en tant qu’interprète, c’est un vrai un régal. Je suis également co-metteur en scène avec Charif. Et c’est une super expérience de travailler avec mes frangins.

– À qui s’adresse la pièce ?

Elle s’adresse à tout le monde. Nougaro c’est un lien de translation, c’est un moyen de faire passer une histoire à un public. Pas besoin de connaître Nougaro… En revanche, je pense que quelqu’un qui connait très bien Nougaro pourra apprécier certaines références très personnelles.

– Tu vis depuis 3 ans à Marseille, c’est un retour au bercail ?

Oui j’ai fait une grand partie de ma scolarité et de mes études ici. Ma grande tant est marseillaise, mon grand père est à Aubagne. La logique est là ! J’ai fait 19 ans à Paris, pour le travail et parce que j’aime profondément cette ville mais j’avais envie de revenir en Provence. Et puis ma femme a adoré à Marseille et elle a eu envie de s’y installer. Donc on fait le come-back quoi !

– Quels sont les endroits que tu fréquentes le plus à Marseille ?

Au début quand je suis revenu, je suis retourné voir les vieux copains comme Greg Gassa (Tuba Club) et Greg Hessmann (La Relève et le Café de l’Abbaye). Maintenant, même si j’aime toujours la Relève, j’apprécie de plus en plus les endroits old school. Chez Etienne dans le Panier par exemple. J’adore cet endroit parce qu’ils n’ont pas changé. J’ai beaucoup de respect pour cette famille. Mais je me rends compte que je fuis de plus en plus les endroits trop à la mode même si c’est très bien que ça existe. En ce moment, je passe mes soirées au Verre à Cruz. C’est chanmé, ils ne se prennent pas le citron. Ce sont des libanais et ils font des cocktails fabuleux. C’est pas cher, le cuisine est bonne… Et dans mon quartier, je vais souvent chez Hako + qui fait une super cuisine japonaise.

– Tes dernières découvertes ?

J’ai découvert le 5.5 pour me saouler et chanter à 2h du mat. C’est un peu sordide mais qu’est-ce qu’on rigole ! Sinon, j’ai redécouvert la Plaine depuis que je passe du temps au Théâtre des Bernardines. Avec Charif, qui est libanais et ne plaisante pas du tout avec la cuisine, on va chez Ashourya, un restaurant syrien. Ça ne paie pas de mine mais tout est fait à la main et c’est vraiment délicieux !

 


Un article co-écrit par Laure Cohen et Clara Sfadj.

Ici Nougaro
Du 13 au 28 janvier 2023 au Théâtre des Bernardines, Marseille

> Retrouvez toute l’actualité des Théâtres sur leurs réseaux sociaux :
FacebookInstagramTwitterTikTok et Linkedin

> Pour réserver : www.lestheatres.net ou par téléphone au 08 2013 2013.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Elle a rejoint l'équipe des Théâtres en 2008, et depuis, Marie-Julie Amblard accompagne les artistes, reçoit les publics, coordonne les...

Vous la connaissez pour ses chroniques politiques brillantes et piquantes qu’elle présentait sur France Inter sept années durant. Après la...

À l’occasion de son nouveau spectacle « Animal », nous avons rencontré Manolo, le fondateur du Théâtre du Centaure. Il nous...

Alors que la nouvelle saison des Théâtres bat son plein, nous avons le plaisir de vous annoncer notre partenariat avec...

Si vous ne foulez pas les marches du festival de Cannes, et que vous aimeriez occuper ce temps libre pour...
Les afficionados du Bar sur la mer seront ravis. Le Noctilio ouvre au public, à quai, le temps d'une journée...
Do you know la campagne Pastré ? Ce sont 112 hectares de nature entre la Pointe rouge et Marseilleveyre, aux...
“Prendre un caféˮ. Une expression si quotidienne et pourtant si complexe. Certaines adresses donnent à cette formule ses lettres de noblesse....
Retour en haut