Chez moi, Paris au MaMo

Le temps d'un été, Emily Marant invite le concept-store Chez moi, Paris sur le toit-terrasse de la Cité Radieuse à l'occasion de l'exposition Défini, Fini, Infini de Daniel Buren. On y découvre une sélection pointue d'articles dans l'esprit des lieux et de l'expo. Un mélange de rayures, d'années 50's et de symboles Le Corbusier pour repartir avec un joli souvenir.

Le temps d’un été, Emily Marant invite le concept-store Chez moi, Paris au MaMo sur le toit-terrasse de la Cité Radieuse à l’occasion de l’exposition Défini, Fini, Infini de Daniel Buren. On y découvre une sélection pointue d’articles dans l’esprit des lieux et de l’expo. Un mélange de rayures, d’années 50’s et de symboles Le Corbusier pour repartir avec un joli souvenir.

Jean-Baptiste Charpenay-Limon a ouvert, il y a deux mois, Chez moi, Paris une boutique-appartement dans lequel il vit et où tout est à vendre sauf lui ! « Passer en revue en mes étagères, choisir un livre… Accrocher son regard, décrocher un tableau… emporter les fleurs, emporter le vase… Puis peut-être rester dîner », l’idée est simple et originale, vous êtes chez vous, chez lui. Pour les vacances, Jean-Baptiste fait ses bagages pour passer l’été à Marseille accueilli par Emily Marant qui lui ouvre les portes du Marseille Modulor (MaMo) le temps de l’exposition de Daniel Buren. De cette collaboration, toute naturelle (en bon ami, Ora Ito a soutenu le projet peu banal Chez moi, Paris), une boutique éphémère et gracieuse est né, sur le toit-terrasse de la Cité Radieuse.

La sélection d’Emily et Jean-Baptiste a donc tout pour nous plaire : de beaux livres, quelques vêtements et accessoires, de la papeterie délicate, des lunettes de soleil, des tote-bags à message, des produits high-tech signés Ora Ito et du vernis à ongle ! Le choix est très vaste et entre jolies rayures, bonbons acidulés, références aux années 50’s et beau mobilier, la boutique nous rappelle subtilement l’univers Le Corbusier et les codes esthétiques de Buren.

Si on était déjà fan du MaMo, Chez moi, Paris… à Marseille nous donne une raison supplémentaire pour aller visiter la Cité Radieuse, son toit-terrasse avec l’installation monumentale de Buren et sa vue en 360 degré sur la ville.
Autre bonne nouvelle, Ora Ito y annonce l’ouverture d’un café pour notre plus grand plaisir !

 

Marseile Modulor Chez moi Paris Marseile Modulor Chez moi Paris DSC_0058Marseile Modulor Chez moi Paris Marseile Modulor Chez moi Paris  Marseile Modulor Chez moi Paris Marseile Modulor Chez moi Paris


Boutique ouverte jusqu’au 30 septembre
MAMO, Centre d’art de la Cité Radieuse, 280 Boulevard Michelet, 13008 Marseille

 

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Quelques jours suffisent pour prendre la température de Palerme. La ville est petite, les marchés sont denses, les rideaux flottent...
Séjourner dans une maison d'art : le Pavillon Southway, lieu d'exposition, résidences d'artistes et chambre d'hôtes à Marseille ouvert par...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
On ne vous apprend rien : Marseille en hiver, c’est quand même moins fun. Ok, le thermomètre affiche +15 degrés...
Puisque pendant les vacances, Cosquer Méditerranée, la réplique de la grotte Cosquer est ouverte tous les jours, nous avons eu...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
On ne vous apprend rien : Marseille en hiver, c’est quand même moins fun. Ok, le thermomètre affiche +15 degrés...
Puisque pendant les vacances, Cosquer Méditerranée, la réplique de la grotte Cosquer est ouverte tous les jours, nous avons eu...
Retour en haut