Carnet d’adresses : 3 jours à Bruxelles

À quelques semaines d'ouvrir sa propre adresse dans le Panier dont le nom Ripaille évoque clairement des envies de bons vivants, on a demandé à Quentin Panabières – alias Napo – ses adresses bruxelloises pour un week-end de 3 jours.

Il vous a sans doute reçu chez Crabe-Toro, Ivresse ou à la Traverse. Ou bien, avez-vous suivi les vidéos de ses recettes sur son compte Marseille Glouton Club ? Dans ce cas, vous serez d’accord pour dire que Quentin Panabières est un personnage !

Surnommé Napo depuis l’enfance à cause de sa passion démesurée pour les Napolitains (les gâteaux, hein !), ses idées, comme son débit de paroles, démarrent à cent à l’heure. Sommelier, passionné de vin naturel, et cuisinier autoditacte, Quentin est parti dix ans à Bruxelles avant de revenir vivre en terre du Sud. À quelques semaines d’ouvrir sa propre adresse dans le Panier dont le nom Ripaille évoque clairement des envies de bons vivants, on lui a demandé ses adresses bruxelloises pour un week-end de 3 jours. Mieux qu’une liste de quelques adresses, Quentin nous a carrément écrit un guide hyper précis pour des balades à travers les différentes communes de Bruxelles avec arrêts bien choisis, entre marchés, musées et ses bars et restaurants préférés. On lui donne la parole !

Carnet d’adresses : 3 jours à Bruxelles avec Quentin Panabières alias Napo

Alors, pour un long week-end à Bruxelles, mes conseils seraient de commencer par faire un petit tour du côté de la Grand Place. C’est touristique certes, mais qu’est-ce que c’est beau. Mais ne vous éternisez pas dans le quartier, c’est attrape touristes à gogo. 
De là, vous pourrez remonter sur la ville haute et rejoindre Ixelles en passant par le quartier des Sablons (avis aux amateurs d’antiquaires : il y en a partout, et ils valent le détour), où vous pourrez faire une pause croquette aux crevettes Chez Richard bistrot typiquement bruxellois, juste en face de Pierre Marcolini (pour les amateurs de chocolat). Puis, avant d’arriver sur Ixelles, faites une balade au Mont des Arts, pourquoi ne pas y visiter le musée Magritte, les collections royales où le musée « fin de siècle».

Arrivé sur Ixelles, vous découvrirez la commune en commençant par le quartier vibrant de Matongé, (dont le nom vient d’un quartier éponyme à Kinshasa). C’est là où est rassemblée une bonne partie de la communauté congolaise bruxelloise. Les mafés et la weed (lol) y sont bons et à petit prix. Vous continuerez votre balade en descendant sur le quartier de Flagey, et ses nombreux bars.
 De tous, Rebel est le meilleur. Chefs internationaux en résidence, petits plats léchés, et sélection de vins naturels au cordeau. Une fois votre canon sifflé, vous traverserez la fameuse avenue Louise pour continuer à découvrir Ixelles. Cette fois-ci, dans le quartier du Bailly, idem, plein de bars et restos sympas, de chouettes magasins et de jolies rues toutes de briques vêtues. Si je devais retenir deux adresses dans ce quartier ça serait Ötap, meilleur restaurant de Bruxelles, rapport qualité prix incroyable. On y mange comme dans un étoilé, là aussi grosse carte de vins naturels et service tout sourire. Juste au-dessus, on retrouve le Bain des dames, ouvert il y a quelques années par une Marseillaise pleine de peps. C’est l’occasion pour ceux qui auraient le mal du pays de goûter des assiettes tonitruantes aux atours sudistes et de se faire servir avé l’accent.

Petit détour ensuite dans la commune d’Uccle. Une bonne vingtaine de minutes de marche vous attend (le tramway existe mais c’est tellement plus sympa de marcher) et vous arriverez dans un endroit qui est cher à mon cœur : la villa Van Buuren. Dans ce quartier résidentiel et cossu vous pourrez visiter l’ancienne demeure d’Alice et David Van Buuren, célèbres collectionneurs du XXe siècle, où tout est œuvre d’art. C’est beau, c’est extrêmement intime, on y est rarement dérangé par le monde, et les jardins d’Alice avec sa roseraie et son labyrinthe végétal feront le bonheur des plus romantiques d’entre vous.

Le Salon Noir dans la villa Van Buuren
Le Salon Noir dans la villa Van Buuren, avec « la Penseuse » de Kees Van Dongen (1877-1968) au mur et le tapis Jaap Gidding (1887-1955) au sol.

On quitte Uccle, non sans faire un petit détour par le bar à vin Tortue, direction la commune de Saint-Gilles. 
Si, par chance, vous avez fait déborder votre week-end, sachez que, tous les lundis soirs sur la place Van Meneen, il y a le marché. On y mange et boit bien, assis sur des tabourets, dans une ambiance toute belge, été comme hiver. 
À Saint Gilles, baladez-vous. Les façades Art Nouveau sont incroyables, les petits jardins à l’anglaise sont charmants, les gens sympathiques, bref on s’y sent chez soi très vite. 
Pour manger, les adresses ne manquent pas. J’ai mon petit coup de cœur pour l’Américain (tartare de bœuf préparé, grande spécialité bruxelloise) de Chez Franz et sa terrasse toute mignonne. Pour quelque chose de moins bristrotier, optez pour le 203, mais les places libres y sont rares !

Restaurant le 203 © photo prise sur leur Instagram

Finissez votre trip par le quartier des Marolles, la vieille ville par excellence où paraît-il on parle encore le Brusseleir. Vous pourrez faire une balade matinale au Jeu de Balle, un genre de marché aux puces bruxellois, fourmillant de bonnes affaires. Boire un pastis au Marseillais (histoire de se préparer au retour) et pourquoi pas manger une frite à la baraque de la chapelle.

Ripaille Marseille est sur Instagram, à suivre en attendant son ouverture imminente.


Les adresses :

Chez Richard – 2 Rue des Minimes 1000 Bruxelles.
Pierre Marcolini Rue des Minimes 1 – 1000 Bruxelles.
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique & Musée Magritte & musée Fin-de-Siècle
Pl. Royale 1, 1000 Bruxelles.

Rebel – 48 rue Lesbroussart, 1050 Ixelles.
Otap
Pl. Albert Leemans 10, 1050 Ixelles.
Le Bain des Dames – 186 chaussée de Vleurgat, 1050 Ixelles.

Villa Van Buuren – Av. Léo Errera 41, 1180 Uccle.
Tortue – 34 rue Edith Cavell, 1180 Uccle.

Chez Franz – 30, Avenue du Haut-Pont – 1050 Ixelles.
Le 203 – 203 chaussée de Waterloo, 1060 Saint Gilles.
Le Marseillais du Jeu de Balle – 163 rue Blaes 1000 Bruxelles.

 

 

 

 

 

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Après avoir habité et voyagé dans les 4 coins du monde, c’est à Arles que l’intrépide Marie Gatti a choisi...
Quelques jours suffisent pour prendre la température de Palerme. La ville est petite, les marchés sont denses, les rideaux flottent...

Si vous pratiquez les fripes et recherchez des affaires en seconde main, vous connaissez sûrement Mélanine Vintage, une boutique toute...

Après avoir navigué sur un voilier avec ses parents pendant plusieurs années, Bertille Bodin a posé ses valises à Paris...

Synthés, machines et guitare. Des textes en français. Le multi instrumentiste, connu aussi sous le nom de Charles Sinz, vient...
Dans ce minuscule repaire de siroteurs, c’est la poésie du cocktail que l’on vient chercher, celui que l’on aime boire...
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Cachée derrière le kiosque du haut de la Canebière, voilà une adresse japonisante tout en bouillon, panko, miso et… audace,...
Retour en haut