Franca et Bricoleurs de Douceurs mettent la main à la pâte pour la fête des mères

Voici une élégante et gourmande idée de cadeau pour la fête des mères. Le duo de céramistes Franca s'associe à celui des Bricoleurs de Douceurs pour créer à quatre mains un ensemble gracieux à déguster et à conserver précieusement. 

Voici une élégante et gourmande idée de cadeau pour la fête des mères. Le duo de céramistes Franca s’associe à celui des Bricoleurs de Douceurs pour créer à quatre mains un ensemble gracieux à déguster et à conserver précieusement. 

Les pâtissiers Clément Higgins et Aurélie Pauletto se sont chargés de la partie sucrée en imaginant un entremet aux couleurs de terres mêlées inspirées des céramiques de Franca. Quant à France Boccognani et Caroline Bartoli, elles ont réalisé un plat unique en grès ocre pour accueillir la pâtisserie assortie.

Une harmonie visuelle délicate entre le plat en grès roux et le gâteau saveurs noisette, gianduja et vanille, orné d’un glaçage reprenant les codes de la terre mêlée pour 50 pièces uniques et exclusives réalisées au moment de la fête de la mère. Et l’occasion parfaite de soutenir l’artisanat marseillais en partageant une très bonne pâtisserie !

Crédit photos : @ilyafoodstories


La collaboration Franca x Bricoleurs de Douceurs

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Samedi 17 décembre, les céramistes Caroline Bartoli et France Boccognani ouvrent leur atelier au public. L'occasion de les rencontrer, de...
Le week-end du 25 au 27 novembre, la galerie et chambre d'hôte La Traverse, située à Malmousque, ouvre ses portes...

Spok lance sa nouvelle collab avec David Walters à l’occasion de la sortie de sa mixtape Neverstopexploring. Au programme : un live...

Dans la série des collabs vraiment cool, nous sommes très fières de vous présenter notre contribution au menu de Spok. Du 15...

Synthés, machines et guitare. Des textes en français. Le multi instrumentiste, connu aussi sous le nom de Charles Sinz, vient...
Dans ce minuscule repaire de siroteurs, c’est la poésie du cocktail que l’on vient chercher, celui que l’on aime boire...
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Cachée derrière le kiosque du haut de la Canebière, voilà une adresse japonisante tout en bouillon, panko, miso et… audace,...
Retour en haut