©Maki Manoukian

Zoé Guillemot pose ses couteaux à la Brûlerie Möka

Après quelques résidences dans des commerces de bouche Marseillais bien aimés – Provisions, Fama –  Zoé Guillemot s’acoquine pour une durée indéterminée avec la Brûlerie Möka pour proposer pléthore de pâtisseries et plaisirs sucrés à toute heure, et une carte salée qui change chaque semaine.

Diplômée de l’école Ferrandi en 2018 après une reconversion, Zoé Guillemot passe un an dans l’appétissante cantine Gramme à Paris. Granola, sandwichs raffinés, cakes bien beurrés, goût affirmé pour la culture du petit-déjeuner… C’est dans ce coffee-shop hyper novateur que Zoé va développer les spécificités qui deviendront les marqueurs de la cuisine qu’elle propose aujourd’hui chez Moka. Normande d’origine qui manie crème et beurre avec brio et sans parcimonie, Zoé est aussi adepte des plats fumants de grand-mères et des recettes tradi.

En posant ses couteaux chez Moka, l’objectif est simple : dessiner une carte hebdomadaire à l’ossature pérenne avec des incontournables du coffee shop – grilled cheese, hot dogs, croques…-, des assiettes composées, et des pâtisseries appétissantes à l’instar des carrot cake au glaçage canon, cookies, ou cake aérien au sésame noir.

Côté petits biscuits, Zoé s’amuse à recréer des gâteaux emblématiques de nos cours de récré, et donne du goût aux recettes pimpées de Palmito, Pim’s, ou Figolu.
Sur le sourcing, Moka reste exemplaire, et continue de s’approvisionner en fruits et légumes frais, locaux et de saison, auprès de la PPL, de la Drogheria et du marché paysan du cours Julien.

Scones, confiture, beurre et crème crue

Et pour celles et ceux qui suivent, on nous a glissé dans le creux de l’oreille que la nouvelle boutique Möka allait prochainement ouvrir sur le boulevard Chave, côté Blancarde. Le 1er mars, soyez au rendez-vous !


Brûlerie Möka
36 boulevard Eugène Pierre, 13005 Marseille – Ouvert du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30, et le samedi de 9h00 à 17h00
Et à partir du 1er mars 2023 : 281 boulevard Chave, 13004 Marseille

Article rédigé par Laure Cohen pour Les Marseillaises
©Maki Manoukian, Iris Michalon et Zoé Guillemot

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
C'est la bonne nouvelle de mars qui vient contredire cette idée reçue selon laquelle tous les festivals ont lieu l'été....
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
C'est la bonne nouvelle de mars qui vient contredire cette idée reçue selon laquelle tous les festivals ont lieu l'été....
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Retour en haut