Sous les oliviers

Rentrée des classes ou pas, l'été est encore là ! Pour preuve, le Café des épices programme deux apéros champêtres sous les Oliviers avec les filles du tandem Indiscipline aux platines. Rendez-vous mercredi 3 septembre avec Calamity flow et mercredi 10 avec Alcaline Jukeboxbabe.

Rentrée des classes ou pas, l’été est encore là ! Pour preuve, le Café des épices programme deux apéros champêtres sous les Oliviers avec les filles du tandem Indiscipline aux platines. 

On oublie la liste de fournitures, les réunions de rentrée, les histoires de vacances des collègues trop bronzés pour venir grignoter des tapas avec du bon vin et de la bonne musique au Café des épices. Pop enfumée, rock qui ne roule pas droit, funk de synthèse, hip hop givré, new wave en sous-sol, disco perchée, électro électrifiée… une reprise comme on les aime quoi !

 Rendez-vous mercredi 3 septembre avec Calamity flow et mercredi 10 avec Alcaline Jukeboxbabe.  

Le Café des épices, 4 rue du Lacydon (2e). Entrée libre – Pas de réservation 

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Voici un retour que nous ne pouvions pas louper : vendredi 17 mars, la Dame Noir inaugure une série de...
La créativité inégalable de Jéjé Barbu, passé maître en improvisation en cuisine fait clairement de Il Capriolo une adresse incontournable....
La Brûlerie Möka, c’est le coffee shop de quartier dans lequel on apprécie flâner, discuter avec les tenancier·ère·s, se faire...

Des stores couleur soleil, une équipe souriante aux petits soins, des assiettes fraîches et pêchues, tout cela dans un quartier...

Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
Du printemps 2024 à l’automne 2026, le bateau-musée de la Fondation Art Explora voyagera dans 15 pays en Méditerranée. Prochaine...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...
S’il y a bien un bistrot qui fait vibrer le boulevard Chave, c’est celui du numéro 139 ! Ici on...
Retour en haut