Caterine : cuisine méditerranéenne à Lodi

Caterine fait partie de ces établissements où l'on sait d'avance, en passant sa porte, qu’il va nous arriver de belles choses. Derrière Caterine, il y a Laura Samzun, Eugénie Cenatiempo et Marie Dijon. Trois amies-associées, brillantes et issues du Sud de la France, qui n’ont pas peur des défis.

Caterine fait partie de ces établissements à Marseille où l’on sait d’avance, en passant sa porte, qu’il va nous arriver de belles choses. Aller chez Caterine, c’est avoir la certitude de surprendre son palais, de tisser du lien avec de nouvelles personnes, et de passer un moment unique à chaque fois.

Derrière Caterine, il y a Laura Samzun, Eugénie Cenatiempo et Marie Dijon. Trois amies-associées, brillantes et issues du Sud de la France, qui n’ont pas peur des défis. Toutes trois en reconversion dans le monde de la restauration, elles ont décidé d’ouvrir Caterine alors que le confinement battait son plein. D’abord épicerie de quartier où étaient proposés des bocaux, pickles, produits transformés sur place, et tout le nécessaire pour faire l’apéro, le lieu a subi une transformation éclair quand le feu vert de la réouverture des restaurants a été donné en mai 2021.

 

Depuis, Caterine réunie, les midis en semaine et certains soirs, une clientèle de quartier, les touristes, les curieux et les gourmets autour d’une cuisine franche et largement condimentée qui fait la part belle aux produits représentant le bassin méditerranéen et le métissage des cultures. Soupe de favouilles, fenouil, aïoli à l’estragon et focaccia côtoie des ravioles ricotta-citron-amandes accompagnée de courgettes, pesto et ail confit et un tataki de bœuf avec anchois, pecorino, nectarine et poivron marseillais.
Chaque jour, la carte de Caterine évolue avec 3 entrées, 3 plats (au choix végé, poisson et viande) et 3 desserts (au choix sans gluten, sans lactose).
Les herbes aromatiques sont issues du jardin, et les produits sont soigneusement sourcés, de saison, et locaux ; un engagement évident et sans concession pour la cheffe Marie Dijon et son équipe.

Sériole / raisin / girolles / pourpier / citron

En salle, l’équipe a mis un point d’honneur a créer un espace chaleureux et accueillant. Ici, pas de service, on va directement au comptoir pour échanger avec les cheffes, qui prennent le temps de nous expliquer les partis pris et les ajustements de chaque plat. L’équipe en cuisine est en contact direct avec la clientèle. Alors on se sert, et on choisit une place dans la jolie cours avant de faire la connaissance de son voisin de tablée.


Pour celles et ceux qui n’ont pas le temps de se poser, Caterine propose aussi des plats à emporter, dont le fameux kebab de poulpe qui a participé à sa renommée, ou le délicieux tonkatsu au porc pané et chou rouge mariné et herbes.

L’emporté : baguette / jambon maison à l’os / pickles concombre au laurier / beurre d’herbes / moutarde au miel et gingembre

En fin de semaine, Caterine revêt son habit de lumière et propose une carte de petites assiettes à partager, le tout sobrement arrosé de quilles natures et de playlists aux petits oignons.

Pour la rentrée 2023, plusieurs projets sont en cours de réalisation, dont des collaborations avec d’autres chef·fe·s de Marseille ou d’ailleurs, un festival de quartier, ou des propositions imaginées avec des artistes plasticien·ne·s. Caterine nous promet encore des surprises et des moments forts en goûts.

Enfin la grande nouveauté prévue pour septembre? Il sera désormais possible de s’attarder chez Caterine les matinées, pour déguster des préparations sucrées et salées autour d’un bon café!


Caterine – 27 rue Fontange, 13006 Marseille
Ouvert du mardi au vendredi de 12h00 à 15h00, et le vendredi de 19h30 à 22h00 – horaires susceptibles d’évoluer à la rentrée 2023

Entrées 7,5€ / Plats 18€ / Desserts entre 4€ et 7,5€

 

Article de Laure Cohen pour Les Marseillaises.
© photos : Laure Cohen, Marie Dijon et Maki Manoukian.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Ivresse, c’est cette cave à vins naturels très cool tenue par Nikolaj et Max. L’un s’occupe de vous aider à...

Mais où peut-on goûter la popote ensoleillée des jeunes talents de la foodosphère d’ici et d’ailleurs ? À Marseille et...
Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...

Ivresse, c’est cette cave à vins naturels très cool tenue par Nikolaj et Max. L’un s’occupe de vous aider à...

Mais où peut-on goûter la popote ensoleillée des jeunes talents de la foodosphère d’ici et d’ailleurs ? À Marseille et...
Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
Du printemps 2024 à l’automne 2026, le bateau-musée de la Fondation Art Explora voyagera dans 15 pays en Méditerranée. Prochaine...
Retour en haut