My Marseille se joue des clichés

« Marseille n’est qu’une ville poubelle, dangereuse et sale, ses apparts ne sont que des taudis… ou pas », vous n’allez pas tarder à tomber nez à nez avec cette accroche. MyMarseille.com lance sa deuxième grande campagne de communication en s’attaquant aux vieux clichés sur la ville et par la même occasion aux idées reçues sur l’immobilier. Mais avec une petite touche d’humour qui nous a bien plu.

Les clichés ont la peau dure à Marseille. La ville est dangereuse (dixit les journalistes), sale (bon ok les éboueurs font souvent grève) et les apparts sont des taudis ! Pour autant, on voit bien ses derniers temps que notre ville commence à intéresser les Parisiens en manque de soleil et de grand appart. Sans compter les nouvelles adresses branchées qui voient le jour recréant une vie de quartier dans des coins comme Endoume ou le Cours Julien.

Et c’est bien ce qu’a compris mymarseille.com en étant très présent depuis ses débuts sur les réseaux sociaux avec une page Facebook de 30 000 fans consacrée aux actualités immobilières et culturelles de la ville et un mag en ligne dédié à la vie des quartiers marseillais. Pour sa deuxième grande campagne de com, l’agence continue sur sa lancée en s’amusant à traquer les stéréotypes sur la ville et les idées reçues sur la profession : « Tous les agents immo sont menteurs, inconstants, fourbes, fainéants et beaux parleurs… ou pas ».

My Marseille

Ça nous a donné envie de faire pareil :
« Toutes les Marseillaises sont des #cagoles… #ou pas » :-)

Alors convaincu… ou pas ?

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Nichée en contrebas du parc Longchamp, la boulangerie Boni a délivré les habitants des 5 Avenues de la baguette industrielle....
Petite remontée dans le temps pour une grande descente sous-marine avec Matthieu Mas qui nous raconte l'improbable histoire du téléscaphe,...
Elle a rejoint l'équipe des Théâtres en 2008, et depuis, Marie-Julie Amblard accompagne les artistes, reçoit les publics, coordonne les...
Synthés, machines et guitare. Des textes en français. Le multi instrumentiste, connu aussi sous le nom de Charles Sinz, vient...
Dans ce minuscule repaire de siroteurs, c’est la poésie du cocktail que l’on vient chercher, celui que l’on aime boire...
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Cachée derrière le kiosque du haut de la Canebière, voilà une adresse japonisante tout en bouillon, panko, miso et… audace,...
Retour en haut