Ippon, la nouvelle cantine japonaise de Lulli ouvre aussi le soir

Le trio de Figure – Christophe Juville, Ferdinand Fravega et Rémi Hernandez – a encore frappé ! Après le carton plein de leur troquet ouvert l'été dernier à Vauban, les trois acolytes investissent l'ancien Spok Lulli pour lancer une cantine japonaise baptisée Ippon. Changement de décor et de menu réussi puisque Ippon ne désemplit pas le midi et ouvre désormais en soirée.

Le trio de Figure – Christophe Juville, Ferdinand Fravega et Rémi Hernandez – a encore frappé ! Après le carton plein de leur troquet ouvert l’été dernier à Vauban, les trois acolytes investissent l’ancien Spok Lulli pour lancer une cantine japonaise baptisée Ippon. Changement de décor et de menu réussi puisque Ippon ne désemplit pas le midi et ouvre désormais en soirée.

Comme pour donner un signal fort de renouveau, c’est en lieu et place du premier Spok créé par Christophe Juville que les trois associés ont choisi d’ouvrir Ippon. Avec un nom évoquant une prise de judo imparable, le ton est donné : l’équipe de Figure n’est pas là pour plaisanter. Peu de temps après une ouverture plus que réussie à Vauban, Christophe Juville, Ferdinand Fravega et Rémi Hernandez remettent le couvert avec, cette fois-ci, une proposition pertinente de cuisine japonaise avec l’idée de mêler tradition nippone et produits du Sud consciencieusement choisis : les poissons de la Méditerranée (comme le loup bio des îles du Frioul), les légumes de Jamal Benhida du marché paysan du Cours Julien, le pain au levain de Pétrin Couchette.

Déjeuner chez Ippon ©FranckMenegaux

Ippon, la nouvelle cantine japonaise du midi

Le midi, du mardi au samedi, inutile de réserver. La carte change régulièrement et trouve son équilibre entre plats réconfortants et sides à partager. On peut choisir un katsu sando (sandwich – pain de mie, maquereau fumé, mayonnaise japonaise, pickles de radis noir), un donburi (grand bol de riz vinaigré garni à l’envie – tataki de bonite, légumes rôtis, crudités au gingembre…), des tempura (beignets de légumes et leur sauce ponzu) ou encore un onigiri (casse-croûte japonais – triangle de riz farci). Et toujours, le ramen Ippon qui évolue au fil des saisons et des arrivages.

©ClaraSfadj

Le décor de l’ancien Spok a été remplacé par un long bar derrière lequel les chefs s’affèrent avec dextérité sous une lumière tamisée. Entre les tons doux de la déco, le contact direct avec la cuisine et le service affable, l’ambiance clairement chaleureuse est une invitation à prendre son temps. Et ça tombe bien, depuis quelques semaines, Ippon ouvre aussi le soir. À la différence du déjeuner, la réservation est vivement conseillée en soirée.

©ClaraSfadj

Un service confidentiel en 5 étapes le soir

Du jeudi au samedi, c’est un menu unique en 5 temps appelé Omakase qui prend la relève du midi avec un format plus posé. Cette expression japonaise qui signifie « je m’en remets à vous » est utilisée lorsque le client demande au chef un menu pour le surprendre. Ici, la découverte repose sur une exploration de 5 différentes techniques de cuisson. Pour cette célébration, le trio invite régulièrement des chef·fe·s. Jusqu’à la fin de l’hiver, c’est le new yorkais Preston qui officie en cuisine, avant de laisser la main à Julie Della Faille dès le printemps.

Preston en cuisine pour le service du soir chez Ippon ©Clara Sfadj

On se laisse agréablement guider par l’arrivée des 5 plats qui jouent avec la variété de textures et de saveurs pour surprendre en douceur nos palais. Le tout accompagné par la sélection de vins natures de Nans Ruffato, sommelier chez Figure et anciennement au Verre Levé à Aix. Et une petite mention spéciale pour le démoulage du délicieux cheesecake matcha kiwi par Preston : tout un art !


Ippon
7 rue Lulli, 13001 Marseille.
Du mardi au samedi midi de 12h00 à 15h00 et du jeudi soir au samedi soir de 19h30 à 23h

Formule à 14€ le midi sans résa (entrée+plat / plat+dessert)
Menu unique à 39€ le soir sur réservation
Accord mets & vins nature (25€)

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Ivresse, c’est cette cave à vins naturels très cool tenue par Nikolaj et Max. L’un s’occupe de vous aider à...

Mais où peut-on goûter la popote ensoleillée des jeunes talents de la foodosphère d’ici et d’ailleurs ? À Marseille et...
Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...

Ivresse, c’est cette cave à vins naturels très cool tenue par Nikolaj et Max. L’un s’occupe de vous aider à...

Mais où peut-on goûter la popote ensoleillée des jeunes talents de la foodosphère d’ici et d’ailleurs ? À Marseille et...
Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
Du printemps 2024 à l’automne 2026, le bateau-musée de la Fondation Art Explora voyagera dans 15 pays en Méditerranée. Prochaine...
Retour en haut