3 bouquins à lire au soleil

Avec l’été, les best-sellers qu’il convient de caser dans son sac de plage entre le paréo et la crème solaire ne manquent pas à l’appel ! Si le temps des vacances rime pour vous avec découverte, curiosité ou suspense, nous avons ce qu’il vous faut pour échapper au « prêt à lire » sans surprise. 

JOURS BARBARES – WILLIAM FINNEGAN
(Éditions du Sous-sol)

De la Californie à Hawaï, au tournant des années 60-70, le jeune Bill découvre le Surf et son univers d’amoureux solaires de la liberté. La recherche de la vague parfaite commence, alors qu’une génération invente avec délices une contre-culture créative et contestataire. À lire sur la plage en écoutant Janis Joplin ou les Kinks !

PHILOSOPHER OU FAIRE L’AMOUR – RUWEN OGIEN
(Éditions Biblio essais – Le livre de poche)

Pas de panique, ce petit livre vif, drôle et intelligent ne vous imposera pas ce choix impossible ! Accessible et plein d’humour, donnant la place belle à la chanson populaire du « Que je t’aime » de Johnny au « Je suis venu te dire que je m’en vais » de Gainsbourg, ce traité nous pose les questions sur l’amour qui comptent : « Peut-on aimer sans raison ou sur commande ? », « Aimer plusieurs personnes à la fois, est-ce toujours de l’amour ? »,  » Et s’il ne dure pas toute une vie, est-il véritable ? ». Nul doute, que ce livre en main, les occasions de débattre de ce sujet brûlant avec une ou un bel inconnu ne manqueront pas !

MR. RIPLEY (PLEIN SOLEIL) – PATRICIA HIGHSMITH (Édition Calmann-Levy)

Le surf, l’amour… et les polars, alors ? Vous ne connaissez pas Patricia Highsmith ou son nom n’est associé pour vous qu’à ces films cultes adaptés de son oeuvre : Hitchcock  » L’inconnu du Nord-Express « , René Clément « Plein Soleil « , Claude Chabrol  » Le cri du hibou  » ou encore Claude Miller  » Dites-lui que je l’aime  » ? Ne boudez pas la chance de découvrir les livres de cette reine du polar. 

À commencer par Mr. Ripley (Alain Delon dans Plein Soleil) qui met en scène pour la première fois son héros récurrent. Machiavélique et immoral, Ripley est troublant et fascinant. À tel point que l’on finit par s’identifier à lui en priant pour qu’il échappe à la prison. C’est le talent et l’intelligence de Patricia Highsmith de réussir à nous faire partager la folie de ses personnages borderline. Le Bien, le Mal et son châtiment inévitable n’intéresse pas l’auteur. Seule l’autopsie des comportements des humains imparfaits que nous sommes l’inspire, pour notre plus grand bonheur de lecteurs !

 


Photo à la une : © Charles H. Traub, Dolce Via, Italy in 80s

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

L’été est enfin là. On est à Marseille, dans la ville où tout semble désormais arriver et un top 10...

Le houmous est gras, pas toujours photogénique mais sa teneur en fibres et en protéines végétales élève le niveau de...

Il y a la détox que l’on impose à son corps après les excès des fêtes et il y a...

L’heure est venue de passer aux choses sérieuses et de se (re)mettre au Hula Hoop ! Après avoir refait surface sur les...

Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
Du printemps 2024 à l’automne 2026, le bateau-musée de la Fondation Art Explora voyagera dans 15 pays en Méditerranée. Prochaine...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...
S’il y a bien un bistrot qui fait vibrer le boulevard Chave, c’est celui du numéro 139 ! Ici on...
Retour en haut