Où manger le meilleur houmous de Marseille

Le houmous est gras, pas toujours photogénique mais sa teneur en fibres et en protéines végétales élève le niveau de ses qualités nutritives. Oubliez donc vos tartines d’avocat postées sur Instagram, l’heure est venu de mettre la lumière sur ce plat ancestral. Cette recette traditionnelle – préparée à base de purée de pois chiche, d’huile d’olive et de sésame, et consommée dans tout le Moyen-Orient – connait enfin la gloire qu’elle mérite dans nos pays occidentaux. La règle ne fait bien sûr pas exception à Marseille qui compte plusieurs adresses où manger un houmous digne de ce nom.

Petits restaurants libanais, israélien, égyptien… Ou bars branchés. Voici notre sélection des meilleurs houmous de Marseille.

Les traditionnels

Le Mont Liban
Taboulé, falafel, houmous.. Chaussons frais cuisinés à la minute. Si la devanture de ce petit boui boui rue Sainte ne paie pas de mine, les spécialités libanaises valent vraiment le détour.
— 63 rue Sainte 1e arr. 

Au Falafel
Incontournable restaurant de spécialités israéliennes rue Lulli. On y mange sur place ou à emporter de délicieux schnitzel, sandwichs aux falafels, shawarmas le tout bien arrosé de houmous et de tehina (cette sauce blanche faite avec des graines de sésame qui se trouve être une des ingrédients essentiel du houmous).
— Falafel, 5 rue de Lulli 1e arr. 

La Cantine de Nour
La déco, les tables basses, les poufs, les tapis au sol… Vous êtes au Centre Culturel Egyptien de Marseille qui propose chaque jour une restauration typique et un brunch incroyable le dimanche. Et un rapport qualité-prix imbattable ! 
— 10 Rue Bernex, 1e arr. 

Les branchés


L’épicerie Idéal
L’épicerie ouverte par Julia Sammut rue d’Aubagne est un antre du bon goût. Houmous amplifié de carottes râpées, anchois marinés, poutargue de Martigues… Le midi, l’Idéal prend des airs de délicatessen méditerranéen.
— 11 rue d’Aubagne, 1e arr. 

Café de l’Abbaye
Depuis que Grégory Mandonato et Grégoire Hessmann ont repris les rênes du Café de l’Abbaye, il s’y trame de très bons plats le midi. Cuisine du jour, deux plats à la carte dont un végétarien qui se marie bien souvent avec un houmous maison.
— 3 Rue d’Endoume, 7e arr. 

Gaspard
Les deux associés de La Relève à Endoume – Edouard Giribone et Grégoire Hessmann (oui encore lui) – ont ouvert Gaspard : un bar à cocktails et à grignotage. La carte de tapas propose régulièrement un très bon houmous que vous pourrez allègrement arroser d’un Pisco flower ou d’un Mai taï.
— 7 bd Notre Dame, 6e arr. 

Spok
La cantine créative créée par Christophe Juville accueille une nouvelle collab très orientale. Ariel Wizman – le journaliste, dj, dandy parisien… pour ne citer qu’une partie de son cv impressionnant – fait entrer pendant deux mois une shakshuka (un plat tunisien traditionnel qui déchire) et un sandwich Pita au houmous de betterave épicé dans le menu de Spok. À déguster impérativement !
— dans tous les restaurants Spok de France


Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Cachée derrière le kiosque du haut de la Canebière, voilà une adresse japonisante tout en bouillon, panko, miso et… audace,...
Nichée en contrebas du parc Longchamp, la boulangerie Boni a délivré les habitants des 5 Avenues de la baguette industrielle....
Petite remontée dans le temps pour une grande descente sous-marine avec Matthieu Mas qui nous raconte l'improbable histoire du téléscaphe,...
Synthés, machines et guitare. Des textes en français. Le multi instrumentiste, connu aussi sous le nom de Charles Sinz, vient...
Dans ce minuscule repaire de siroteurs, c’est la poésie du cocktail que l’on vient chercher, celui que l’on aime boire...
Ça moud, ça blend, ça torréfie du côté du Camas ! En quatre ans, la brûlerie Moka a su s’imposer...
Cachée derrière le kiosque du haut de la Canebière, voilà une adresse japonisante tout en bouillon, panko, miso et… audace,...
Retour en haut