Picasso, voyages imaginaires : l’expo événement de 2018 à Marseille

À partir du 16 février 2018, le Mucem et le Centre de la Vieille Charité se partagent la vedette avec une double exposition consacrée à Picasso. Un événement inscrit dans le cadre de la manifestation culturelle internationale Picasso-Méditerranée 2017-2019 proposée par plus de soixante institutions qui ont imaginé ensemble une programmation autour de l’œuvre méditerranéenne de Pablo Picasso. 


Pablo Picasso, Femme nue au bonnet turc, 1er décembre 1955. Donation Louise et Michel Leiris, 1984—Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle—en dépôt au musée national Picasso-Paris. Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Béatrice Hatala © Succession Picasso 2017

— Vieille Charité
Peintures, sculptures et dessins de l’artiste témoignent des voyages imaginaires de Picasso des rives de la Méditerranée jusqu’en Afrique.

L’artiste collectionnait par centaines les cartes postales envoyées par ses amis, voyageurs, poètes et intellectuels qui sillonnaient le monde. Une immense source d’inspiration pour ses oeuvres et une relation épistolaire d’une grande richesse dévoilée dans l’exposition à la Vieille Charité. À travers cent peintures, sculptures, assemblages, dessins en dialogue avec des oeuvres maîtresses des musées de Marseille et du Mucem, l’exposition emprunte cinq itinéraires Bohème Bleue, Afrique fantôme, Amour antique, Soleil noir et Orient rêvé, autant d’escales dans l’antre imaginaire du génie Picasso.


Pablo Picasso maquette décor ballet Tricorne 1919 © Succession Picasso 2017 ©RMN Grand Palais (Musée national Picasso Paris Herve Lewandowski

— Au Mucem, Fort St Jean
Au Fort St Jean, l’expo met à l’honneur le travail de scénographe et de costumier de Picasso. 

Les liens privilégiés qu’il entretenait avec les arts et traditions populaires apparaissent de façon spectaculaire dans son travail pour la compagnie  de Serge Diaghilev, les Ballets russes. Entre 1916 et 1921, Picasso a ainsi collaboré à quatre spectacles pour lesquels il réalise décors et costumes. Confrontant œuvres de l’artiste (toiles, dessins, esquisses, maquettes, costumes) et objets issus des collections du Mucem, l’exposition montre comment Picasso a su assimiler et réinterpréter les traditions figuratives de son temps, pour les placer au centre d’une nouvelle modernité.


Picasso, voyages imaginaires
Du 16 février au 24 juin 2018 à Marseille
Au Mucem et à la Vieille Charité

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
On aurait pu croire à une romance d'un été, et bien non ! L'histoire continue entre Ivresse et La Traverse...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...
Do you know la campagne Pastré ? Ce sont 112 hectares de nature entre la Pointe rouge et Marseilleveyre, aux...
“Prendre un caféˮ. Une expression si quotidienne et pourtant si complexe. Certaines adresses donnent à cette formule ses lettres de noblesse....
Cuisine de chef·fes, vieux comptoirs et nouvelle cave à vins, bar à cocktails et bar tout court... On fait le...
Dans cet article, on s’intéresse à la chanteuse marseillaise Maria de Rossi et... à son instabilité capillaire. Après plusieurs albums...
On aurait pu croire à une romance d'un été, et bien non ! L'histoire continue entre Ivresse et La Traverse...
Mais où peut-on goûter la popote ensoleillée des jeunes talents de la foodosphère d’ici et d’ailleurs ? À Marseille et...
Retour en haut