Les bonnes résolutions se prennent aussi en février

Partisanes des sujets à contre-temps et convaincues qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire, nous avons tranquillement attendu que le mois de janvier soit derrière nous pour vous suggérer une short liste de bonnes résolutions. Un exercice que nous savons délicat tant son résultat peut vite tomber dans la fâcheuse catégorie "donneuse de leçons". C'est donc avec une petite dose de second degré que nous vous livrons 7 idées pour (se) faire du bien à Marseille.

Partisanes des sujets à contre-temps et convaincues qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, nous avons tranquillement attendu que le mois de janvier soit derrière nous pour vous suggérer une short liste de bonnes résolutions. Un exercice que nous savons délicat tant son résultat peut vite tomber dans la fâcheuse catégorie « donneuse de leçons ». C’est donc avec une petite dose de second degré que nous vous livrons 7 idées pour (se) faire du bien à Marseille.

1. On ose la manucure pimpée de Zbobi Nails
« Viens faire shiner tes ongles » ! Plus question d’hésiter, nous aussi on veut porter le talent d’Annabelle sur nos ongles. Depuis 4 ans, la jeune femme excelle dans la réalisation de manucures incroyables. C’est dans son salon Canine tuning qu’elle officie pour pimper nos ongles comme d’autres pimpent leur caisse. On aime son esthétique Y2K à grands renforts de flammes, de cœurs et de couleurs irisées. Et, pas d’inquiétude, il existe des tutos pour apprendre à vivre avec les ongles très longs !
> Canine tuning, 70 Rue Saint-Ferréol, 13006 Marseille
> Retrouvez Zbobi Nails sur Instagram

2. On s’ouvre à la rencontre pendant les dîners Smala
Smala, ce sont des événements mensuels, dans lesquels Margaux, Clémentine et Margot t’invitent à passer un moment emprunt de bienveillance et de good vibes, le plus souvent autour d’un bon repas végé. Un moyen chouette de rencontrer de nouvelles personnes, de s’immerger dans une ambiance apaisante, où l’on s’échange des tips et des conseils. Le prochain diner aura lieu le 22/02, et pour s’inscrire, c’est par ici.

 

3. On fait ses courses au SuperCafoutch
Le Super Cafoutch, c’est une initiative géniale qui permet d’avoir accès à des produits du quotidien éthiques et qualitatifs, et de faire partie d’un projet alternatif qui redonne aux producteur·ice·s la juste part qui doit leur revenir. En gros, c’est un supermarché coopératif et participatif dans lequel les usagers sont à la fois les patrons, les clients, et les employés bénévoles. Pour y avoir accès, il faut d’abord souscrire à des parts, puis s’engager sur une participation pour veiller au bon fonctionnement du lieu. Une initiative que l’on soutient à fond, nécessaire pour soutenir les petits producteurs, et faire un joli pied de nez aux mastodontes de la grande distribution.
> 16 Rue du Chevalier Roze, 13002 Marseille
> + infos sur leur site web

 

4. On se sert de ses 10 doigts avec Villa Cœur
Apprendre à tricoter, upcycler un vieux pull troué, ou apprendre à faire un tapis en tuff tuff… C’est désormais possible avec les super ateliers proposés à la Villa Cœur, ce lieu splendide à Lodi qui mixe friperie et workshops accessibles à tous·te·s ! On adore s’y rendre pour découvrir des marques et créations locales spécialisées dans l’art de l’upcycling, à l’instar de Undated Clothing, marque de vêtements tricotés avec amour et sans électricité !
> 39 Rue de Lodi, 13006 Marseille
©Gemma Muse / Undated Clothing
©Gemma Muse / Undated Clothing

 

5. On privilégie les boutiques locales comme Sepia Swing Club aux chaînes de friperies
Ça ne vous aura pas échappé, de plus en plus de friperies ouvrent ces derniers temps à Marseille. La dernière en date est une grande chaîne qui vend de la fripe au kilo et qui fait couler beaucoup d’encre. Si on peut trouver ça cool d’avoir plus de choix, il ne faut pas oublier de soutenir les boutiques vintage hyper quali qui se démènent pour proposer de la belle came. On va chez Sepia Swing Club (ou sur son eshop) et on résiste à l’uniformisation des friperies en profitant des connaissances et conseils d’une vraie passionnée !
> 38 rue des 3 mages, 13006 Marseille
> Retrouvez Sepia Swing Club sur Instagram
Marion melo Sepia swing club marseille
Sepia Swing Club © Clara Sfadj

 

6. On s’offre des fleurs locales et de saison à la Butinerie
On prend le temps de se poser à la Butinerie, ce joli café-fleuriste installé rue Sainte. Ici, les fleurs sont locales, de saison, parfois sauvages et toujours sélectionnées en fonction de l’engagement éco-responsable de ses producteurs. En prime, le café est signé Ben Mouture… Une raison de plus pour butiner !
> 103 rue Sainte, 13007 Marseille
> Retrouvez La Butinerie sur Instagram

 

7. On va se faire un maxi Kebab Chez Saray Grill (sans culpabiliser)
On a longuement hésité avant de vous donner cette adresse. Comme un secret bien gardé, Saray Grill, c’est notre petit bijou monté sur une broche. Pain maison, brochettes à la flamme, mais surtout, le sourire et la gentillesse des tenanciers, toujours présents pour étancher nos faims nocturnes. On vous conseille le sandwich Saray, subtil mélange de viande, piment, oignon qui réchauffe nos estomacs.
> 11 Bd d’Athènes, 13001 Marseille

 


Article co-écrit par Laure Cohen et Clara Sfadj

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Quelques jours suffisent pour prendre la température de Palerme. La ville est petite, les marchés sont denses, les rideaux flottent...
Séjourner dans une maison d'art : le Pavillon Southway, lieu d'exposition, résidences d'artistes et chambre d'hôtes à Marseille ouvert par...
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
Retour en haut