Musique : les incontournables de mars

Comme le facteur, qui sonne toujours deux fois, les livraisons musicales de Madmoiselle Julie ont lieu deux fois par mois sur Les Marseillaises. Dans ce nouveau colis, de la moiteur, de la fraîcheur, des tubes en puissances, des productions indépendantes, de Marseille et d’ailleurs. De quoi prendre soin de vos tympans.

LA FIERTÉ MARSEILLAISE : LA COMPILATION SLOW PORN
> À écouter ici 

Avis aux amateurs de dark nu-disco : en plus d’officier régulièrement aux platines de La dame Noir Dancing, le duo Slow Porn, composé de Phred (La dame Noir VII) et de Remain, nous offre une compilation moite et sexy qui vient de sortir sur My Favorite Robot Records – et se paie aussi le luxe d’être dans les rayons de Colette à Paris. Et dedans ? Une sélection de tracks aiguisés signés Amevicious, CätCät, Fairmont et Queen Charles, pour n’en citer que quelques-uns.

À écouter un verre d’Au Revoir Shoshana à la main.

LA FRAÎCHEUR : OKLOU – ET AU DÉTOUR DU VIRAGE

À première vue, Oklou est un mystère. Sur la vidéo fait-maison de « Et au détour du virage », sa reprise de Francis Cabrel avec sa voix autotunée, on ne voit pas son visage, seulement des images qui défilent sur le vêtement qu’elle porte. Marilou Mayniel, de son vrai nom, risque de beaucoup faire parler d’elle dans les mois qui viennent, certains la qualifiant même de « relève de la musique électronique française ». Une chose est sûre, c’est aussi surprenant qu’émouvant.

À écouter le soir, fort dans un casque.

LE RETOUR EN FORCE : FKJ

Tel un alchimiste, FKJ (comprenez par là « French Kiwi Juice ») ose un mélange de funk, de jazz et de douce musique électronique. Après plusieurs EP, Vincent Fenton, de son vrai nom, joue dans la cour des grands et sort (enfin) un premier album très attendu sur le label Roche Musique. Coup de cœur pour le très rythmé Go Back Home, alternant entre structure instrumentale cadencée et refrain entêtant.

À écouter en prenant son café en terrasse.

LE CLIP DE LA SEMAINE : IT’S A FINE LINE – VIDEOGRAM

L’excellent duo It’s a Fine Line, formé d’Ivan Smagghe et de Tim Paris, a confié la réalisation d’un « non-clip » au talentueux Harold Chlewicki. Cette vidéo peu classique condense plusieurs des morceaux du tandem, tout en suivant les pérégrinations nocturnes d’une jeune femme énigmatique, Lola, sans vrai fil conducteur. Ce clip est un petit bijou visuel – et sonore, évidemment –, une sorte de court métrage musical hypnotique.

À voir à la pause déjeuner, en planifiant sa soirée du jeudi.

LA CLIN D’OEIL DE LA SEMAINE :
> À écouter ici

La sélection musicale de ce 8 mars ne pouvait se solder sans un clin d’œil à la Journée internationale des Droits des Femmes. Plébiscité par le DJ lithuanien Manfredas, qui avait déjà remixé un très bon titre de C.A.R., Le Croquis de la femme est une demo psyché où les synthés semblent vouloir jouer avec nos neurones. Gare à l’addiction !

À écouter en sirotant un Negroni.


Madmoiselle Julie
Journaliste, DJette avec Girls on the rocks, fondatrice de Disco & Tacos, mélomane et très curieuse avant tout, Julie a fondé en 2008 le webzine Madmoiselle Julie, sur les tendances sous toutes leurs formes, de la mode à la musique en passant par la gastronomie.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
Marre du classique jambon-beurre à la pause-déjeuner ? Que vous sortiez du boulot entre midi et deux pour vous sustenter...
À 1h et quelques de Marseille, direction l'Ouest pour un changement de paysage radical. Avec une question posée : 24h...
Plongeon imminent dans la virtuosité d'Alexandre Kantorow au Grand Théâtre de Provence. Jeudi 29 février, le pianiste prodige sera accompagné...
Dʼaucuns pensent que lʼébullition du 6eme réside dans le Cours Julien. On leur répondra que les adresses de qualité sʼétalent...
Retour en haut