L’idéal, l’épicerie de Julia Sammut à Noailles

Pouvait-on avoir meilleure idée ? Ouvrir une grande et belle épicerie fine rue d’Aubagne, à quelques mètres de Maison Empereur, du Petit Saint Louis, du fameux marché des Capucins, de l’incroyable Saladin et ses milliers d’épices ou encore de Jiji la Tunisienne et ses produits orientaux pour le soin du corps. Un idéal concrétisé par la journaliste culinaire, ancienne associée du Fooding et fille de Reine Sammut (Auberge de la Fenière dans le Vaucluse),  Julia Sammut. 

Quand on arrive en ville…. L’ideal épicerie 

La rue d’aubagne tout un poème, une diversité telle que seule Marseille le permet, au départ ce qui interpelle le plus se sont les couleurs et les odeurs. Il y a des endroits comme cela qui sont dédiés à l’épicerie. Et au détour du 11 nous sommes IDÉALEMENT arrivés à cette nouvelle adresse tout juste ouverte : L’idéal épicerie.

ideal7ideal5

Le cœur de Marseille accueille ainsi une épicerie tournée vers la Méditerranée, ces rivages, ces terroirs, et ses histoires dans votre assiette ; on avance pas à pas sans vraiment savoir où l’on va, guidé par les étiquettes soignées des produits italiens, par l’odeur de la charcuterie qui approche ou par les emballages colorés du chocolat vietnamien Marou. 

Ici nous sommes chez Julia Sammut, et cette aventure culinaire est la somme d’un héritage familial et passionné. Reine Sammut, la mère de Julia, tient l’Auberge de la Fenière dans le Vaucluse avec Nadia, son autre fille (et soeur de Julia donc). Journaliste depuis quinze ans (Les Echos, le guide du Fooding, Grazia, Côté Sud) Julia est une dénicheuse de bonnes adresses, une critique culinaire qui a su transformer son expertise en savoir-faire pour passer de l’autre côté du miroir. On l’aura compris : le goût chez les Sammut est un leitmotiv. 

On a mis le goût en bocal ou en bouteille – l’huile d’olive et le vin s’achète en vrac – et parfois même en « étal » avec une sélection de charcuterie qui laisse pantois (mention spéciale pour le pastrami de Maison David venu tout droit de Paris) !

ideal4ideal3Si on se félicite du choix de coulis de tomate (quand on est d’origine italienne et que l’on manque de temps, trouver un bon coulis est une véritable épreuve), on adore les caperonni au sel ou pas ! Un plaisir aussi de trouver l’ail des ours qui côtoie le boudin Christian Para ou le bagna cauda du Piémont avec une douceur de vivre et une évidence merveilleuse.

IMG_8208ideal9

IMG_8315

On peut aussi relever un choix génial de beurres Bordier (oui beurres au pluriel !) à marier au gré des recettes et des envies, les étagères de pâtes à tartiner, de chocolat, d’huiles aux cacahuètes grillées, au Homard… Voui, la liste pourrait ne jamais s’arrêter. 

IMG_8324

IMG_8197

Et si le produit et le terroir sont ici au centre de tout, la décoration de L’idéal n’a pas non plus été reléguée au second plan. Julia Sammut a confié les murs de son épicerie à Honoré Décoration qui comme pour chacune de se réalisations, a su créer une ambiance chaleureuse avec des airs de bistrots Parisiens des années 30. La pierre brute apparente et le carrelage bleu-gris contrastent avec le doré des luminaires qui ont été chinés un par un. 

ideal1

Ah, on oubliait le plus sympa : une grande table d’hôtes et plusieurs petites tables à l’entrée permettent de se poser le midi pour déjeuner. Au menu, les produits vendus en boutique préparés simplement mais avec justesse dans la cuisine installée au fond de l’épicerie. 

« La cuisine est une arme sociale » disait Gaston Acurio ; alors Aux armes les amis et avec le sourire ! 

Iron Cam & La rédaction 


Epicerie L’idéal
11 rue d’Aubagne, 13001 Marseille
Tel : 09 80 39 99 41

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...
Do you know la campagne Pastré ? Ce sont 112 hectares de nature entre la Pointe rouge et Marseilleveyre, aux...
“Prendre un caféˮ. Une expression si quotidienne et pourtant si complexe. Certaines adresses donnent à cette formule ses lettres de noblesse....
Vous connaissez les smash burgers ? Ces hamburgers qui, si on n'en croit la traduction littérale, nous mettent une bonne...
Du printemps 2024 à l’automne 2026, le bateau-musée de la Fondation Art Explora voyagera dans 15 pays en Méditerranée. Prochaine...
L’aventurier-ère qui sommeille en vous frissonne à l’idée de découvrir de nouveaux lieux cachés à Marseille. Un bar, une galerie,...
S’il y a bien un bistrot qui fait vibrer le boulevard Chave, c’est celui du numéro 139 ! Ici on...
Retour en haut